le-jardin-de-retz-un-ecrin-pour-les-spheres-de-philippe-roy

Le Jardin de Retz sert de lieu d’exposition pour la première fois : Philippe Roy, sculpteur pornicais, bien connu pour ses sphères monumentales a été directement inspiré par cet endroit. « J’ai présenté mon projet à la municipalité, qui a accepté de me laisser exposer dans ce lieu. J’espère ouvrir la voie pour que d’autres artistes exposent à leur tour », explique-t-il. L’exposition est intitulée l’Estran. Une phrase résume les déterminations de l’artiste : « La laisse de mer ou ce que l’océan offre à la terre ! »

« À cet endroit, existait un port morutier, qui a cessé d’être exploité à la fin du XIXe siècle, les alluvions se sont déposés et ont nourri la terre, comme une offrande », poursuit-il.

Luna, Estran et Bienveillante

Un triptyque monumental de 3 énormes sphères a été installé, mesurant de 2 m à 3,50 m et répondant aux jolis noms de Luna, Estran et Bienveillante. Celle qui donne son nom à l’exposition est chargée de symboles et de signes : les quatre points cardinaux, des empreintes de coquillages, de traces laissées par la mer qui se retire, etc.

Ces trois boules géantes se sont posées là, comme par enchantement. Avec le coup de baguette de l’artiste, bien sûr, et la capacité d’imagination du public qui ne reste pas insensible à pareille exposition. « Tout le monde peut être ouvert à l’art, dès l’instant que quelqu’un ouvre cette porte, ce sont aux artistes de montrer la voie, j’essaie d’offrir des choses tirant vers le beau, sans pour autant vouloir accaparer ce lieu. »

Philippe Roy expose en ce moment au Parc floral de Vincennes et ce, jusqu’au 5 juin, et sera aux Rendez-vous de l’Hêtre, en août, à Préfailles.

Jusqu’au 16 octobre, au Jardin de Retz, entrée libre. Contact : www.philippe-roy-sculpture.com

Article du Ouest-France du 17 mai 2016

Photographies de Stéphane ALLAIS